News Actu - Actualité et info continu : Rugby
Vendredi 19 Avril 2019



"Plusieurs hypothèses sont à l'étude", selon la FFR

Source: Sports.fr
Publié le : 17/04/2019 à 15:55
Si le quotidien L'Equipe tient depuis mardi pour acquise la nomination de Fabien Galthié en tant que futur sélectionneur du XV de France, à l'issue de la Coupe du monde au Japon (20 sept.-2 nov.), où l'ancien demi de mêlée et capitaine est appelé à succéder à Jacques Brunel, la Fédération Française de rugby (FFR) juge, à l'instar de Galthié lui-même, cette affirmation prématurée.    "Consécutivement aux affirmations et suppositions parues sur l’organisation du staff du XV de France après la Coupe du Monde 2019, la Fédération Française de Rugby confirme qu'aucun contrat n’a été finalisé à ce jour. Plusieurs hypothèses sont à l’étude", assure même un communiqué. "Concernant l’organisation du staff chargé de la préparation de la Coupe du Monde 2019 au Japon, le sélectionneur, Jacques Brunel décidera de l’organisation de son staff et s’exprimera une fois que celle-ci sera entérinée. Sa décision sera prise et communiquée sous 15 jours." 


Laporte a proposé un rôle de... manager à Dusautoir

Source: Sports.fr
Publié le : 17/04/2019 à 14:25
Si le verdict des clubs amateurs en faveur d'un sélectionneur français l'a contraint à revoir ses plans pour finalement jeter son dévolu sur Fabien Galthié, Bernard Laporte, lors de sa quête du technicien étranger susceptible de relancer les Bleus (Gatland, Schmidt, Woodward ou encore White furent évoqués), avait aussi été à la rencontre d'un ancien capitaine tricolore.  Nos confrères de Sud-Ouest révèlent que le président de la Fédération Française de rugby (FFR) a ainsi eu une entrevue durant le dernier Tournoi des 6 Nations avec Thierry Dusautoir.  Son but ? Convaincre le recordman du nombre de capitanats (56) d'endosser un rôle de manager du XV de France, auprès du sélectionneur étranger alors encore d'actualité. Tel que celui occupé à l'époque où Laporte était lui-même sélectionneur par un certain Jo Maso aux prérogatives plus que limités ? Si c'est le cas, on comprend alors pourquoi Dusautoir a préféré décliner l'offre présidentielle...   


Altrad aussi se mobilise pour Notre-Dame

Source: Sports.fr
Publié le : 17/04/2019 à 12:50
Si le Stade Toulousain a été le premier à se mobiliser en annonçant que son équipe arborera un maillot collector, en honneur de Notre-Dame de Paris, lors de sa demi-finale de Champions Cup face au Leinster dimanche, à Dublin (16h15), Mohed Altrad, le président du Montpellier Hérault Rugby, se signale à son tour.  "Tout comme l’ensemble des Françaises et des Français, Mohed Altrad, président du groupe éponyme, a été particulièrement affecté par l’incendie de Notre-Dame de Paris du 15 avril 2019. Il a, immédiatement, décidé d’oeuvrer en faveur de la restauration de l’édifice", annonce un communiqué, qui précise que la proposition du groupe Altrad est d’accompagner matériellement, durant tout le temps nécessaire des travaux, avec son expertise et sa technicité, la restauration de Notre-Dame de Paris. "Notre groupe a toujours été mu par des valeurs humanistes. Nous sommes dans le monde des échafaudages, les descendants directs de ces hommes qui ont bâti des monuments comme Notre-Dame de Paris, permettant d’aller toujours plus haut. Nous relèverons, avec l’ensemble des parties prenantes, le défi du temps et de la restauration", a précisé Mohed Altrad.


Discipline: Tekori convoqué pour son plaquage sur Beheregaray

Source: Sports.fr
Publié le : 17/04/2019 à 11:15
L'image fait froid dans le dos et a tourné sur les réseaux sociaux provoquant à nouveau l'incompréhension sur l'appréciation par l'arbitre Romain Poite de ce plaquage dispensé par le Toulousain Iosefa Tekori sur le Clermontois Yohan Beheregaray lors du dernier choc au sommet du Top 14 entre leader toulousain et son dauphin clermontois dimanche, au Stadium (47-44). Le 2e ligne samoan, s'il a échappé à l'expulsion, qui l'aurait privé de façon automatique de la demi-finale à venir de Champions Cup face au Leinster ce dimanche, à Dublin (16h15), et n'a écopé que d'un carton jaune, est néanmoins convoqué devant la commission de discipline de la Ligue nationale de rugby (LNR) en sa séance du 24 avril. Beheregaray, lui, en est quitte pour une indisponibilité de 4 semaines, a annoncé l'ASM, en raison de plusieurs lésions musculaires au niveau de l'épaule et en particulier une désinsertion partielle de son muscle deltoïde, selon un communiqué du club auvergnat. "Il prend un bon tampon. Cela me semble un peu léger (le carton jaune), avait estimé après la rencontre Franck Azéma, le coach clermontois, cité par La DépêcheQuand je vois un peu le week-end et la façon dont certaines choses ont été sanctionnées, je me dis que nous ne sommes pas tous sur les mêmes standards."   Azéma fait ici référence aux 2 cartons rouges reçus pour des charges avec le coude en avant par les Parisiens Sekou Macalou et Jonathan Danty lors de la victoire du Stade Français face à Agen (25-22), toujours dans le cadre de la 22e journée du Top 14. Les 2 joueurs sont également convoqués le 24 avril, avec le Toulonnais Raphaël Lakafia, expulsé lors de la rencontre Grenoble-Toulon (19-18). Tous les 3 sont suspendus dans l'attente de cette convocation. 


www.my-meteo.com France